Les bénéfices de l’huile extra vierge

© 2014 Francesca Kontea, Diététicienne Clinique

Du point de vue alimentaire, l’huile d’olive extra vierge peut être qualifiée d’or liquide. Un nombre croissant de preuves scientifiques démontrent que la consommation d’huile d’olive extra vierge (HOEV) peut s’avérer bénéfique pour notre santé, et cela de plusieurs façons. D’après les découvertes des scientifiques, une des principales caractéristiques de la consommation de l’HOEV, c’est sa possibilité de faire diminuer le risque d’apparition des maladies cardiovasculaires, des maladies métaboliques, du diabète et des maladies inflammatoires.

Récemment, la recherche scientifique a démontré qu’un régime pauvre en graisses ne suffit pas. Il s’est avéré qu’une alimentation équilibrée et saine comportant la consommation d’HOEV contribue à la baisse de la tension artérielle et à la limitation du risque d’accident vasculaire cérébral et d’infarctus. De plus, la bibliographie prouve que si le régime méditerranéen est enrichi de HOEV, il peut s’avérer plus bénéfique pour les fonctions mentales que les régimes pauvres en graisses.

Il a été prouvé que l’oléocanthal, une substance présente dans les olives et dans l’huile d’olive, imite l’action du médicament anti-inflammatoire Ibuprofen. Par conséquent, il est considéré par de nombreux scientifiques comme une substance anti-inflammatoire naturelle qui peut s’avérer utile dans le traitement des maladies dégénératives inflammatoires. Certains chercheurs étudient aussi la possibilité d’utiliser l’oléocanthal pour le traitement de divers types de cancer, y compris le cancer du sein.

L’huile d’olive extra vierge contient des taux élevés de précieuses substances antioxydantes comme les vitamines E et K : il fut prouvé que ces dernières réduisent le stress oxydant et le risque d’apparition du cancer.

Par conséquent, il est évident qu’une cuillerée à soupe d’huile d’olive extra vierge par repas tous les jours peut constituer un investissement dans notre santé cardiovasculaire et mentale, et à notre santé plus généralement.

 

Francesca Kontea

Francesca Kontea

Clinical Dietician & Nutritionist BSc (Hons), CRD, registered member of the HCPC and BDA

Miss Kontea graduated from the University of Surrey attaining a BSc (Hons.) degree in Nutrition and Dietetics. She has undertaken placements in three district general hospitals in the United Kingdome as part of the Country’s National Health System’s (NHS) clinical training of dietitians.

She is now a Certified Registered Dietitian (CRD) at the British Health Care and Professions Council (HCPC) as well as a registered member of the British Dietetic Association(BDA). Miss Kontea is presently engaged in a postgraduate degree in Nutritional Medicine at the University of Surrey as well as maintaining her own private practice in Athens.